L’hydromel est, sans aucuns doutes, l’une des plus vieilles boissons alcoolisées que l’Homme a créé.

Du miel, un peu de levures et beaucoup d’eau, telle est la recette secrète, aujourd’hui dérivée et améliorée de 1000 façons.

 

L’Histoire d’une passion…

 

Tout d’abord… L’histoire de Corentin Pajon et de son hydromel a commencé au Fox’a, en Haute-Savoie. Un bar aux couleurs irlandaises, ouvert en 2013 par notre jeune barman, alors âgé d’à peine 23 ans.

Le Fox’a est un succès, un lieu d’échange et de convivialité. L’aventure dure 3 ans. 3 ans pendant lesquels Corentin, grand curieux du savoir, décide sur un coup de tête, de faire de l’hydromel, une boisson dont il est tombé amoureux quelques années plus tôt.

Un peu de ceci… Mhm… Encore un peu de cela, et Pouf ! Les premières cuvées se préparent et voient le jour, pour ravire ses amis, venu goûter à ses nouvelles expériences.

 

Les portes du Fox’a ferment en 2016, année où Corentin décide de se consacrer à plein temps à l’hydromel.

 

En 2018, le Tonneau d’Or naît, et la distribution lors de fêtes médiévales, salons gastronomiques, conventions « geek », commence, pour le bonheur de notre ami, heureux de faire découvrir ses recettes au grand public.

 

Un Amour mielleux…

 

L’aventure de Corentin et de son tonneau parcours la France. Jusqu'au jour où... En faisant un petit détour par la Belgique, son cœur s’est épris d’une jeune médiéviste Belge, Clémence, elle aussi (quel hasard, n'est-ce pas…) amoureuse de la boisson dorée.

Leur petit monde est aujourd’hui niché au milieu de la France, dans leur beau lopin de terre, entouré de leurs chiennes, Tanaris et Freyja, ainsi de leurs chevaux, Uriane et Kim.

 

C’est à côté de Vierzon qu'aujourd'hui le couple travaille avec amour, pour que le Tonneau d’Or reste à jamais un tonneau de soleil, de partage et de découverte, qu’ils ont un malin plaisir à déverser un peu partout sur leur passage !